La Bresse bourguignonne

« La Bresse s’étend entre les coteaux du Chalonnais et du Mâconnais à l’Ouest et ceux du Jura à l’Est. Située à cheval sur trois régions et trois départements, c’est un pays de transition entre Bourgogne, Franche-Comté et Lyonnais. Composée de sols limino-argileux et imperméables de l’ancien lac bressan, la Bresse est une plaine légèrement vallonnée où s’enchevêtrent bois et prairies, étangs et rivières, champs cultivés et bocage. L’habitat ancien, dispersé inégalement, se compose de bourgs, petits hameaux et fermes isolées souvent installés sur la moindre imminence de terrain. Autrefois région de polyculture et d’élevage laitier, caractérisée par une multitude de petites exploitations morcelées, la Bresse, même si le poids des traditions y reste toujours fort, a néanmoins largement modifié sa physionomie au cours de la dernière moitié du siècle dernier. L’exode des jeunes, les difficultés économiques, l’évolution du marché agricole, l’ont amené à rechercher de nouvelles activités, des débouchés agricoles rentables et à changer son comportement économique, sans pour autant rejeter son héritage culturel ».



Source : Ecomusée de la Bresse bourguignonne


=>> LA BRESSE BOURGUIGNONNE : DES TERRITOIRES

Le territoire de la Bresse bourguignonne bénéficie d’une situation privilégiée, à proximité des grands axes autoroutiers, entre l’A39 (Dijon/Dole/Lyon) et l’A6 (Paris/Tournus/Lyon) et entre les pôles urbains de Chalon-sur-Saône et de Lons-le-Saunier.

Le Pays possède une forte identité historique, naturelle, culturelle et architecturale mais dont les sous-territoires présentent des profils variés.

Cuisery 3>> L’Ouest extérieur : relève pour partie de l’espace périurbain de Chalon-sur-Saône. Sa population est diplômée et  jeune. Ouroux-sur-Saône en est l’unité urbaine (la seule du territoire avec Louhans-Châteaurenaud) et est fortement liée à l’aire d’influence chalonnaise.

>> L’Est : fonctionne avec le Jura et Louhans-Châteaurenaud. Sa population est jeune, et comme dans « l’Ouest extérieur », les couples avec un ou plusieurs enfants sont plus nombreux qu’en moyenne.

>> Le Nord : est soumis à des influences multiples (mais assez éloignées), à la fois de Chalon-sur-Saône, de Louhans-Châteaurenaud, du Jura et de la Côte d’Or. Sa population est la plus âgée des sous-territoires.

>> L’Ouest intérieur : est également fortement lié à Chalon-sur-Saône et Louhans-Châteaurenaud. Comme dans le Nord, le secteur agricole y est très développé et la population est peu diplômée. Avec le Nord, elle est classée en Zone de Revitalisation Rurale.

>> Le Centre : avec Louhans-Châteaurenaud, concentre les emplois et polarise les déplacements d’actifs. La population est âgée et les ménages composés d’une seule personne sont nombreux. Cette zone est parmi les plus dynamiques, avec une hausse de la population et une forte hausse de l’emploi.